SWOKE : vainqueur de la première édition du Vap Chef

Cette année, pour son retour en grande pompe au Parc d’exposition de la Porte de Versailles et son 10ème anniversaire, le Vapexpo a créé l’évènement en lançant le tout premier concours Vap Chef !

SWOKE : vainqueur de la première édition du Vap Chef

C’est donc une compétition originale qui s’est tenue pendant la dernière édition du Vapexpo dont l’objectif pour les 10 participants était de recréer sous la forme d’un e-liquide une recette de gâteau réalisée par le très médiatique chef Norbert Tarayre révélé au grand public en 2012 par l’émission Top Chef sur M6. Cette première édition du concours a été remportée par l’équipe de Swoke brillamment représentée par Aurélien Durand et Yacine Ammar, que nous sommes allés rencontrer chez Fogz, leur boutique parisienne rue de la Boétie, afin de recueillir leurs impressions après cette glorieuse victoire.

 

Une Épreuve de Speed Mixing

Mais tout d’abord, il convient de revenir sur les modalités du concours. Celui-ci s’est déroulé en deux sessions de 30 minutes – ce qui est finalement extrêmement court pour concocter un liquide – devant un public visiblement conquis par cette épreuve et qui a vu s’affronter à chaque fois 5 équipes de mixologues avec pour objectif de reproduire la saveur d’une tarte namelaka réinterprétée par le chef Norbert. Pour que chaque concurrent parte avec les mêmes chances, les différentes équipes se sont vu confier un panier de plusieurs arômes qu’il a fallu commencer par trier soigneusement pour arriver à la recette idéale. Nos deux compères en ont rapidement sélectionné 8 qui correspondaient selon eux aux notes aromatiques présentes dans la tarte.

Un choix cornélien, car il a fallu en éliminer certains tout en sachant qu’ils correspondaient visiblement à des ingrédients présents dans la tarte. Par exemple, nos deux compères ont préféré opter pour le citron vert alors qu’ils étaient persuadés que Norbert avait utilisé le citron yuzu et que celui-ci était présent dans la palette de saveurs à leur disposition. Mais qu’importe, le citron vert leur paraissait mieux correspondre en terme de rendu aromatique. Idem pour la saveur biscuit qui, bien qu’évidente, a été remplacée par l’amande. Mais c’est aussi cette approche radicale et leur expérience forgée en autodidacte avec le DIY qui leur a permis d’éviter certains pièges. Encore une fois, le sésame qui semblait présent dans le gâteau a été mis de côté, car selon Aurélien, « c’est un arôme dangereux, tu ne sais pas comment le doser, une goutte de trop et tu gâches tout ». Un pari qui s’est avéré gagnant !

 

 

Des Années d’Expérience

Finalement, ce qui aura surement fait la différence pour les deux partenaires de chez Swoke ce sont les longues années passées à mixer et tester des arômes des quatre coins du monde. Ce qui n’a pas empêché nos deux amis de questionner leur légitimité face à des concurrents armés de pipettes électroniques dignes d’un laboratoire futuriste quand, de leur côté, ils n’utilisaient que leur odorat et la bonne vieille technique de la goutte sur le doigt pour un travail à l’instinct. Une autre raison de leur victoire, selon Yacine, est à chercher dans leur vaste connaissance des arômes qu’ils perfectionnent au quotidien dans leur énorme aromathèque enrichie chaque jour par de nouveaux arrivants. Une pratique qui leur a aussi permis de prendre un autre pari risqué : doubler la quantité d’arôme utilisée.

Pour Aurélien, les arômes français doivent être doublés pour obtenir un résultat convaincant : « Notre liquide était très fort en arôme, cela a certainement joué en notre faveur, mais tout a été tellement vite que nous serions incapables de dire quel était le pourcentage d’arôme présent dans le liquide ». Modeste, nos deux amis nous ont à plusieurs reprises dit : « Nous avons eu du bol, parce que certaines fois nous passons des journées à mixer et nous ne sortons que de la m….. » Et si finalement c’était ce qu’on appelle le talent ? En tout cas, s’ils ne s’attendaient pas à gagner, nos deux amis ont adoré le format du concours réalisé avec beaucoup de sérieux, la présence d’un huissier et le fait que tout soit entièrement filmé. Dernier élément très apprécié, la présence de Norbert Tarayre qui s’est totalement prêté au jeu en parlant à tous les participants et qui leur a permis de croire que la victoire était possible en validant leur sélection d’arômes.

 


La Suite chez Swoke

Évidemment, après ce succès, nous n’avons pu nous empêcher de leur demander si cette recette avait vocation à devenir un nouveau liquide chez Swoke. Cependant, pour Aurélien, ce n’est pas à l’ordre du jour et, quoi qu’il arrive, rien ne sera fait sans en parler avec Patrick Bédué et les organisateurs du concours. D’autant que des nouveautés sont déjà en prévision chez Swoke. Toujours dans le même esprit qui a fait le succès de la marque, influencé par les mangas et les années Club Dorothée, la prochaine gamme prendra donc le nom de « Force Vape » et mettra à l’honneur le genre « Super Sentaï » dont les représentants les plus connus en France sont Bioman et sa version occidentale les Power Rangers. On imagine déjà les délires créatifs dans lesquels va s’embarquer Aurélien qui nous promet déjà des liquides fruités « qui tabassent bien ! » et dont les premiers représentants seront le Force Jaune, le Force Rouge et le Force Bleu dont la mission sera bien sûr de venir à bout de l’infâme mégot ! Les autres gammes de la marque vont aussi s’étoffer avec l’arrivée du Manu en version 2, du Zeus et du Frozen Zeus dans la gamme Sayen et du Bisous Pink. En tout cas, comme dans toutes les grandes compétitions, Swoke est d’ores et déjà qualifié pour la prochaine édition du Vape Chef où ils viendront remettre leur titre en jeu avec un plaisir et une impatience qu’ils ne cachent pas. On a hâte !

Ces articles pourraient vous intéresser